mardi 10 juin 2014

Et les lauréats sont...

Jean-Luc Loyer pour la bande-dessinée Sang noir


et

Sandrine Collette pour le roman Des noeuds d'acier


Nous avons été un peu déçus car cela ne correspond pas aux ouvrages que nous avons préférés : Ouessantines pour les bandes-dessinées et, ex-aequo, L'odeur des planches et L'abandon du mâle en milieu hostile, pour les romans.

Mais nous avons passé un très bon moment, jeudi 5 juin, à l'auditorium de Dijon, où nous avons pu assister à des réalisations de grande qualité de plusieurs lycées de l'académie, autour des œuvres sélectionnées pour le prix : théâtre, vidéo, danse...
Six auteurs étaient présents (Sandrine Collette, Franck Courtès, Arnaud Dudek, Erwan Lahrer, Jean-Luc Loyer et Jean-Louis Thouard) et ils ont été visiblement impressionnés et émus par l'accueil qui leur a été fait, les ovations des lycéens, le travail réalisé autour de leur livre.

Quelques images de cette matinée sur le site du Conseil régional.

Une belle façon de clore une année passée autour de la sélection du Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne !

lundi 2 juin 2014

Livres à partager

Lors de leur visite à la librairie Bis repetita, les élèves ont été chargés de sélectionner des bandes dessinées à acquérir pour le CDI. M. Baron avait préalablement fait une sélection d'une dizaine de titres qu'il a présentés aux élèves. Ceux-ci ont pu feuilleter les bandes dessinées et échanger pour se mettre d'accord sur les titres à choisir.

Les deux groupes ont finalement opté pour :
Un petit livre oublié sur un banc, de Jim
L'invitation, de Jim
Anarchie et biactol, de Leslie Plée
Le Printemps des quais, de Génot, Pradelle et Thomas

Trois des bandes dessinées ont été équipées de bandeaux réalisés par les élèves, afin de partager leur coup de cœur. La quatrième n'a pas pu l'être, faute de temps...

Mises en évidence à l'entrée du CDI, ces bandes dessinées ne passent pas inaperçues : elles ont été abondamment feuilletées, lues et/ou empruntées. Un succès, donc !






Un libraire atypique



Petit retour sur le parcours de Philippe Baron, libraire de bandes dessinées à Joigny...

Autodidacte : Philippe Baron n’a pas fait d’études spécifiques pour faire ce métier. Il a choisi ce métier par passion pour la bande dessinée et par le goût du contact humain.
Redécouverte de la BD par hasard : Etant adolescent, P. Baron a redécouvert la lecture lors d’une sortie entre amis dans une 4L. Il a trouvé une BD sous le siège avant intitulé les passagers du vent de Bourgeon, il a eu un choc en la lisant et depuis cette passion de la bande dessinée ne l'a pas quitté.
D’autres métiers exercés : Il a ouvert une première librairie dans le centre ville de Joigny. Ensuite il a travaillé dans le commerce et le jardinage. Enfin depuis maintenant presque 3 ans il a ouvert une libraire toujours dans Joigny appelé Bis repetita.

Manon et Fanny