mardi 12 février 2013

Bandes dessinées et marionnettes

 Mardi 12 février, nous nous sommes rendus à la librairie de bandes dessinées de Joigny, Bis repetita, tenue par M. Baron.















Puis, nous avons visité l'exposition présentée à l'espace Jean de Joigny, consacrée aux marionnettes, une thématique qui nous ramène au roman Je suis la marquise de Carabas, qui retrace le parcours d'une dynastie de marionnettistes forains.











La librairie Bis repetita

Le 12 février 2013, nous avons visité la librairie Bis repetita de Monsieur Baron dans la rue piétonne de Joigny. Dans un premier temps, le libraire nous a fait visiter les lieux. La librairie est composée d'une grande pièce qui sert à accueillir les clients, il y a possibilité de prendre le thé ou bien un café autour d'une table ou sur la terrasse. Dans cette salle, se trouvent les livres, plus particulièrement des BD qui sont neuves et récentes. Dans la deuxième pièce se trouve un coin de "détente" avec de nombreux fauteuils ; c'est le lieu pour "la lecture idéale" qui nous permet de se plonger dans nos bandes dessinés ou romans en toute tranquillité. Monsieur Baron, nous a expliqué qu'il recevait des personnes de tous âges car elles se sentaient à l'aise dans son petit coin de paradis. Avant de repartir, nous avons pu découvrir certaines des bandes dessinés qu'il conservait à l'arrière de sa boutique. Monsieur Baron, nous a présenté son "attrape touriste", en quelque sorte sa mascotte qui n'est autre que Bahia, sa magnifique chienne. Le mot d'ordre de cette librairie : LA CONVIVIALITÉ. 

Célia Navette / Manon Gaillard


  

vendredi 1 février 2013

Des BD et un libraire...

Lundi 28 janvier, nous avons reçu M. Baron, propriétaire de la librairie de bandes dessinées Bis repetita, rue Cortel, à Joigny.
Nous avons découvert quelques facettes de son métier et du monde de la bande dessinée que nous approfondirons sur le terrain, très prochainement, en lui rendant visite dans sa boutique.

Savez-vous, par exemple, que plus de 4 000 nouveaux titres de bandes dessinées ont paru en France, en 2012 ? Qu'une édition originale de Tintin au pays des Soviets peut valoir 40 000 euros ? Que la bande dessinée a vu le jour en Europe, dans les premières décennies du dix-neuvième siècle ?

M. Baron a échangé avec les élèves sur leurs lectures, notamment les albums en lice pour le prix littéraire, et il a également présenté, relayé par M. Riou et Mme Brau plusieurs albums d'époque et de style différents. L'occasion de feuilleter quelques exemplaires de Picsou des années 1970, La fille sous la dunette, de Bourgeon, Zombillenium, d'Arthur de Pins, Il était une fois en France, de Nury et Vallée, ou Nic Oumouk, de Manu Larcenet.

La séance s'est terminée au CDI, où les élèves ont pu fouiller dans les bacs pour trouver leur bonheur, lire sur place et, pour beaucoup, emprunter des bandes dessinées.

Merci encore à M. Baron pour avoir partagé avec nous ses connaissances et sa passion pour la bande dessinée. Et à bientôt, à Bis repetita !

Julie Brau